Menu estival

Nous voici officiellement en été !

Qui dit été, dit examens, moustiques, coups de soleil, ciel bleu avec des martinets, les vacances, les nuits douces parfumées de tilleul et ponctuées des chants des merles.

Et puis, surtout, le grand retour des légumes et fruits d’été !

C’est l’occasion pour moi d’inaugurer une nouvelle rubrique, celle des “Menus hebdomadaires”.

L’idée est de proposer, une semaine sur deux, un aperçu de notre menu de la semaine. Les plats sont végétariens, souvent végétaliens, sinon facilement végétalisables je pense. Il convienne pour deux personnes en plat principal, avec souvent un reste qui me suffit pour le lendemanin midi.

Ainsi, cela permettrait aux personnes qui s’initient au végéta*isme de piocher des idées à adapter au gré de leurs ingrédients et envies 🙂

Je vous laisse découvrir le menu de la semaine dernière, en espérant qu’il vous inspirera 😉

Tarte salée à la tomates & Salade composée de laitue et de radis, assaisonnée de d’huile de lin et de noix, d’un peu de vinaigre et parsemée de graines de courge.

La recette de la tarte se trouve par ici.

Pour ma part, j’ai mis moitié de farine de pois chiche et je parfume ma pâte avec un peu de basilic et de cumin.

Pâtes en sauce crémeuse, aux deux tomates et à la roquette

Il s’agit de tagliatelles doucement réchauffés avec une sauce composée de deux oeufs battus avec un peu de crème et de la moutarde, auquels j’ajouete une belle grosse tomate coeur de boeuf, quelques tomates séchées coupées en dés et du basilic. J’ai ensuite parsemé les assiettes d’une belle grosse poignée de roquette et d’un peu de parmesan. Pour une version végétalienne, je pense que du tofu soyeux (200g – à tester) devrait avantageusement remplacer les oeufs 😉

Timbale de millet, croquettes de tofu aux olives et tian courgettes/tomates coeur de boeuf/poivrons rouges

Du millet tout simple, des légumes cuits au four parsemés d’origan, de basilic, d’une pointe de piment de Cayenne, d’huile d’olive et de sel, le tout avec des croquettes bien parfumées!

Pour les croquettes, j’ai tout simplement réduits en purée 2 grosses pomme de terre, que j’ai malaxé avec du tofu aux olives émietté (150g), roulé des boulettes ensuite passées à la poêle.

Poivrons farcis aux lentilles corail et au millet, sauce au pesto de roquette

Ma farce se composait du reste de millet de la veille (j’avais prévu le coup!), mélangé à des lentilles corail cuites, du basilic, de l’origan, du cumin et du curry, des algues en paillettes (2 càs), de l’ail et des tomates séchées découpées en dés et du reste de tofu aux olives.

Pour le pesto, je mixe deux belles poignées de roquette, deux gousses d’ail, de l’huile d’olive, un peu de crème liquide (végétale ou non) et j’avais ajouté du parmesan.

Compter 3 poivrons pour 2 (= 6 demis)

Cottage pie

(ou anciennement “hachis parmentier végétarien”- j’ai du le renommé car ma tendre moitié trouvait le nom insensé vu qu’il n’y avait pas de hachis…)

1kg de purée de pommes de terre, cuite avec ½ poivron rouge.

Quant à la farce, j’ai mélangé des lentilles vertes cuites, 1 oignon, 3 gousses d’ail, 2 courgettes, 2 poivrons, 4 tomates de taille moyenne, et une demi-botte de chénopode (substituable par des feuilles de bettes, ou des épinards). Le tout assaisonné avec mon quatuor habituel: curry, cumin, origan et basilic.

(Je ne vous cache pas, cette fois-là, on en a eu pour 2 jours 😉 ).

Crêpes salées et tartinades, accompagnées d’une salade de crudités et de courgettes poêlées

Pour les tartinades, j’en avais prévu deux: le reste de lentille corail mixée avec de tomates séchées et parfumée au basilic, ainsi que du tofu fumé mixé avec de la betterave, allongé d’un peu de crème.

Pour chaque semaine, je prépare toujours un en-cas pour la pause du matin. La semaine dernière, j’avais fait un clafoutis rhubarbe-cerise au yaourt, mélange de deux recettes de Cléa. On s’est régalé ! =)

Hélas, je n’ai aucune photo culinaire… je vous laisse sur quelques doux souvenirs de la région cévenole (sous l’objectif de mon Amoureux), que je retrouverai d’ici deux semaines. Belle soirée d’été !

DSC_0965

DSC_1000

DSC_1085

DSC_1197

DSC_1594

DSC_1783

Un chou-fleur dans mon panier

Il était là, dans son panier légumes,  son petit cœur blanc crème entouré d’épaisses feuilles vertes.

Le chou-fleur.

Oh, je n’ai rien contre lui ! Je le trouve même très bon. Mais je manque cruellement d’inspiration pour le cuisiner. Soit il sera cuit 20 minutes au four, enrobés d’épices et d’huile d’olive ( parfois avec du cacao). Ou alors en soupe. Très rarement en béchamel. Cette semaine pourtant, j’avais envie de changer et de faire plaisir à mon amoureux qui aime bien les plats avec de la sauce. Et aussi les pâtes.

Pourquoi ne pas tenter un gratin de pâtes au chou-fleur? Avec de la moutarde et une béchamel végétale? Tiens, et ça donne quoi si je fonds un oignon dans l’huile avant d’ajouter la farine ? Et ce bloc de tofu rosso entamé, il faut que je le termine.

Oraison funèbre du chou-fleur.
Oraison funèbre du chou-fleur.

Au final, le résultat a recueilli les suffrages de mon cher et tendre (c’est mon indicateur culinaire 😉 ). Et j’ai décidé de partager la recette. Je n’ai nullement la prétention de me lancer dans la cuisine, ni dans la photo culinaire. Mais pourquoi ne partagerais-je pas certaines petites recettes du quotidien qui démystifieraient certains légumes de saison, seraient végétariennes et simples à préparer?

Ce gratin n’est pas un met fin. C’est un plat d’hiver, nourrissant et complet. Les proportions sont pour deux bons appét-it: un appét-it qui mange la moitié, l’autre qui mange 2/3 de la moitié et garde son 1/6 (vous suivez les fractions ?) pour le repas de midi le lendemain.

NB: oui, appét-it est écrit étrangement: cela est voulu. Sinon, mon t-i-t est remplacé par des signes étranges qui rendent le mot moins lisible.

Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 1 petit chou-fleur
  • 250g de pâtes ( des torsades à l’épeautre complet pour moi)
  • sel
  • huile d’olive

Béchamel

  • 40 g d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 40 g de farine
  • 500 mL de lait (végétal, de vache)
  • 1 càs bien remplie de moutarde ( à ajuster selon votre goût)
  • sel, poivre et muscade au goût.
  • huile de noix pour assaisonner

En bonus : du tofu aromatisé (j’ai utilisé du tofu rosso mais je pense que ça doit être encore meilleur avec du tofu fumé), des légumineuses cuites (lentilles par exemple), du fromage râpé, de la levure maltée.

Temps de préparation: ♣♣ (moyen, entre 30 et 50 min)

40 min (en ne faisant pas 3 choses en même temps, 30 doivent être faisables 😉 ) + 10 min au four pour faire gratiner si vous avez mis du fromage (optionnel donc).

Quantité de vaisselle:  ♣ – ♣♣ (moyen)

2 casseroles de taille moyenne (pour les pâtes et le chou-fleur) et deux couvercles, un poêlon pour la béchamel, un plat pour le passage au four, un récipient gradué, un couteau de cuisine, un fouet, une planche pour découper, 1 cuillère à soupe. De la vaisselle rapide à laver donc, et qu’on peut mettre au lave-vaisselle pour les récipients.

Modus operandi

Faites bouillir de l’eau salée dans les deux grandes casseroles: l’une sera pour les pâtes (avec un peu d’huile), l’autre le chou-fleur.

Simultanément, dans le poêlon, faites doucement chauffer le lait pour la béchamel (ma grande erreur auparavant: lancer avec une béchamel avec du lait froid!). Gardez un oeil dessus, dès que ça frémit, coupez et remettez le lait dans le récipient gradué.

Pendant ce temps-là, découper votre chou-fleur en petits bouquets, lavez-les. Réservez.

Si l’eau ne bout pas encore, profitez-en pour découper un oignon en dés. Il sera utilisé pour la béchamel.

Dès que l’eau bout, ajouter le chou-fleur dans sa casserole, les pâtes dans la leur. Pour le chou-fleur, une bonne dizaine de minutes de cuisson sont idéales. Il doit être suffisant fondant que pour être un peu émietté à la fourchette (c’est plus facile à mélanger avec le reste).

Tout est en train de cuire, vous pouvez en parallèle préparer votre béchamel. Verser 40g  d’huile d’olive dans le poêlon, faites chauffer et ajouter les dés d’oignon. Faites les revenir 2 minutes puis ajouter vos 40 g de farine et mélangez au fouet pour faire le roux. Ajoutez en 3 fois le lait chaud jusqu’à obtenir la consistance voulue et coupez le feu (vous pouvez re-diluer la béchamel si vous la trouvez trop épaisse, question de goût !). Salez, poivrez, muscadez et ajoutez la moutarde.

Quand pâtes et chou-fleur sont cuits, égouttez-les. Émiettez le chou-fleur à la fourchette, salez le un peu, et versez le dans le plat. Ajoutez la moitié de la béchamel sur le chou-fleur. Si vous utilisez du tofu – ou des lentilles- c’est le moment de les mélanger. Pour ma part, le tofu je l’émiette à la main dans le plat. Mélangez le tout, ajoutez les pâtes, le reste de béchamel et mélangez une dernière fois. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

Ajoutez ce que bon vous semble sur le dessus. Pour ma part, j’ai mis un petit reste de cheddar fermier râpé. Libre à vous de mettre un autre fromage, des graines et/ou oléagineux, de la levure maltée. Passez au four si vous souhaitez gratiner le tout.

Servez chaud, avec un filet d’huile de noix. Bon appét-it 🙂

C'est la fin du gratin !
C’est la fin du gratin !

 Et vous, avez-vous des légumes récalcitrants à votre imagination culinaire ?