Histoire d’or

805_alliances-1_2048x1362
Pino Roméo –  http://www.photoromeo.be/

La vie est affaire de jonglerie, tout équilibre est difficile à atteindre et chaque nouveau palier ne se stabilise que pour un instant, avant de retomber dans le flux du mouvement. Le blog a un peu pâti de mes piètres talents de jongleuse, et si je n’apprends pas vraiment à garder les balles en suspens dans les airs, je comprends que ce n’est pas si grave de les laisser tomber.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter l’histoire de nos alliances. Car oui, de notre mariage, ce sont les objets qui ont l’histoire la plus trépidante !

Symbolique et problématique

L’alliance, comme son nom l’indique, est le symbole de l’union scellée. Si traditionnellement elle se veut rappel de l’engagement, les Égyptiens voyaient eux dans la forme de l’anneau un symbole d’éternité, protecteur de l’amour des époux.

Couramment, l’alliance est en or. Métal brillant et inoxydable, l’or se pare de nombreux symboles et pouvoirs. Associé au soleil, il est l’incarnation de la lumière céleste chez de nombreuses civilisations. Matière première des alchimistes, l’or est pour eux intimement lié aux forces terrestres.

lalchimiste_-_david_teniers_the_younger
https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AL’alchimiste_-_David_Teniers_the_Younger.png

Si l’or est un métal attrayant, à la fois pour ses qualités physico-chimiques et son aura symbolique, il ne fait néanmoins pas bon ménage à l’heure actuelle avec nos valeurs.

En effet, l’extraction de ce métal soulève de nombreux problèmes environnementaux (les principaux étant la déforestation et la pollution des eaux et des sols), tout comme sociétaux en favorisant l’exploitation humaine et en alimentant dans certaines régions les conflits armés grâce à la vente des pépites. Pour ce qui est de l’argent, on peut lui reprocher les mêmes vices, quoique dans de moindres mesures. Bref, pas vraiment éthique ni écologique! Je vous invite d’ailleurs à découvrir l’article de synthèse très bien rédigé par Catherine sur les bijoux respectueux.

L’option la plus écologique aurait donc été de ne pas porter d’alliances. Cependant, après discussion, nous avons trouvé qu’il était important pour nous d’indiquer clairement en société que nous étions mariés. Nous avons donc dû réfléchir à la forme que prendraient nos alliances.

Alliances écologiques: notre choix

Quelques temps auparavant, je m’étais renseignée sur la possibilité de faire réaliser des alliances en or labellisé “équitable”. C’est ainsi que je découvris « Paulette à bicyclette« . Équipe parisienne d’artisans joailliers, ils offrent la possibilité d’acheter de très jolis bijoux, sobres et élégants. Le point négatif est, soyons francs, le coût. A nouveau, ce n’est que le juste reflet de la confection d’un bien: une extraction dans des conditions de travail correctes et sécurisées, un salaire juste et une création artisanale par des gens de métier. Tout est question de choix: pour notre part, nous préférions investir une somme dans un anneau que nous porterions toute notre vie plutôt que dans les vêtements de cérémonie.

Toujours est-il que je me suis demandée s’il n’y avait pas moyen de recycler de l’or existant plutôt que d’acheter neuf, tout équitable que ce fut.

Et c’est ce que nous fîmes. Mon alliance est tirée d’une ancienne chevalière de mon feu grand-père maternel, un façon de l’associer à l’évènement. Quant à celle de mon amoureux, il s’agit de l’alliance de mon père, jolie symbole également.

L’histoire pourrait s’arrêter là: deux bijoux à retravailler, le joaillier de la ville et tadam!

Et bien non, nos alliances ont quand même été travaillées dans les ateliers parisiens de chez Paulette à bicyclette, et ce pour deux raisons.

La première est que le joaillier du coin, que dis-je, de la rue à côté de chez nous, ne travaille pas l’or existant. Il voulait bien le racheter, mais pas le transformer. En procédant ainsi, nous aurions finalement eu des bagues en or peu éthique, ce qui était non négociable.

La seconde raison est que, si nous aimons la simplicité, on apprécie tout autant l’originalité. Pour ma part, un anneau martelé faisait mon bonheur. Pour monsieur, c’était un brin plus subtil: il voulait L‘ anneau. Amis de la fantasy, vous avez, je pense, compris. Mon futur époux voulait la gravure de l’anneau unique de Sauron (Seigneurs des Anneaux) sur son alliance. C’est-à-dire une inscription relevant de la calligraphie cursive:

one_ring_inscription

Et cela, tout le monde ne sait pas le faire. Excepté chez Paulette, qui dans la grande ville de Paris, travaille avec d’excellents artisans qui ont su faire une merveille de finesse !

Pour l’anecdote, ce ne fut pas simple d’envoyer les bagues à retravailler. Suite aux attentats, la France ne reçoit plus de colis qu’on ne peut préalablement ouvrir (en tout cas au départ de la Belgique). Adieu donc colis à valeur assurée… Ce fut l’occasion pour moi de visiter Paris, en combinant le trajet avec un colloque qui avait lieu début février.

Par contre la réception s’est faite sans emcombre aucune, accompagnée d’un léger remake de Gollum une fois la boîte entre mes mains 😉

 

803_alliances-3_2048x1362
Pino Roméo – http://www.photoromeo.be/

Pour être transparente jusqu’au bout, voici le coût de l’opération “Alliances”.

Si nous avions acheté neufs chez Paulette à bicyclette, cela nous aurait coûté :

– 600 euros pour mon alliance

– 1300 euros pour celle de l’Amoureux

– 325 euros de gravure

Soit un total de 2225 euros (c’est-à-dire plus d’un tiers de notre budget mariage).

En recyclant des bagues existantes, nous devions finalement payer:

– 685 euros pour la transformation de nos deux alliances

– 325 euros de gravure

Si je compte bien, cela montait à 1010 euros, une sacré économie par rapport au prix neuf. Il faut savoir que le coût d’une transformation dépend vraiment de la bague initiale: un ajustement sera moins onéreux qu’une grande découpe.

De ces 1010 euros, le reste d’or de la chevalière a couvert une grande partie et nous n’avons finalement payé que 700 euros.

Une belle économie  pour un travail magnifique: cela valait la peine de se creuser la tête!

piste_alliances.png

Ne pas en porter

Pourquoi suivre absolument les conventions? Posez vous vraiment la question de savoir si cela a de la valeur pour vous d’avoir une bague à votre doigt. Si c’est seulement le rituel d’échange qui vous importe, il existe des alternatives, comme les mains liées par les rubans ou le rituel de la bougie qui sont tous deux très beaux et riches en symboles.

Or recyclé

Recycler des bijoux existants est une bonne piste, à condition d’avoir : 

  1. des bagues qui pourraient se prêter à l’exercice.
  2. un.e joaillier.e à votre portée qui ne se contente pas seulement de racheter l’or mais qui pourra également recréer un objet au départ de la matière que vous lui transmettez.

Or équitable

L’or équitable est l’alternative la plus simple a priori pour la confection d’alliances traditionnelles (ou pas!). Il coûte néanmoins plus cher et l’offre est vraisemblablement moindre. Reste que comme tout acte de consommation, c’est un geste politique fort: plus nous serons à demander la généralisation d’une filière équitable pour les métaux précieux, plus vite cela deviendra la norme.

Si cela vous tient à cœur mais que le prix est prohibitif, pourquoi ne pas en faire un cadeau de mariage auquel les invités pourront participer?

Bague en bois (et autres matériaux)

Les bagues en bois sont une jolie alternative au métal. Cependant, elles sont vite plus encombrantes car plus épaisses et risquent d’avoir une durée de vie plus courte. Sans oublier qu’il faut vérifier la provenance du bois afin de favoriser la gestion durable des forêts.

Suggestions de sites: Oxfam Magasins du Monde  ou  Artisans du Monde

Autres bijoux

Rien ne nous force à nous cantonner aux alliances. Libre à vous d’échanger un autre type de bijou, à chercher chez des artisans ou des boutiques équitables.

Tatouage

Bijou de peau par excellence, tatouer son alliance autour de l’annulaire est une manière originale, simple et peu coûteuse, à condition d’être sûr.e de soi et d’apprécier ce type d’art.

Quid de la bague de fiançailles ?

A nouveau, on peut très bien faire le choix de ne pas en porter. De notre côté, nous avions trouvé une autre petite astuce.

J’avais remis la main sur une bague en or fine offerte par ma mère à mes 12 ans qui allait parfaitement à mon annulaire gauche. La bague de fiançailles n’avait pas réellement d’importance pour moi qui n’aime pas vraiment les bagues: un anneau temporaire me convenait largement. Ainsi, j’avais donné cette petite bague quelques mois auparavant à l’Amoureux, lui disant que quand viendrait le jour où il se sentirait suffisamment courageux pour sa demande, il pourrait se servir de cet anneau en guise de bague de fiançailles.

N’hésitez pas à piocher dans les alternatives pour ce bijou-là non plus et gardez en mémoire que le commerce du diamant, la plus célèbre gemme pour les bagues de fiançailles, est l’un des plus sombres. Soyez créatifs et perspicaces!

N’oubliez surtout pas que, dans ces histoires-là, ce n’est pas le bijou le plus important 😉

734_emirob-couple-15_2048x1367
Pino Roméo – http://www.photoromeo.be/

18 réflexions sur “Histoire d’or

  1. Bonjour Emilie,
    Merci d’avoir partagé avec nous votre raisonnement et votre cheminement pour trouver l’alliance qui vous correspondait le mieux.
    Je trouve cela intéressant de voir que ce qui importe chez un couple pour le mariage, importe plus ou moins chez un autre… et pourtant, on attache encore malgré tout beaucoup d’idées conventionnelles et de traditions au mariage, en tous cas, dans les contrées que je connais- il y a des « règles » et des « coutumes » à respecter, et aller à leur encontre et bien souvent source de tensions et de conflits.
    Nous avions à coeur d’avoir une alliance, mais n’étions pas à l’aise avec l’idée de porter un objet coûtant plusieurs centaines d’euros. Nous avons finalement opté pour un modèle en argent et en bois réalisé sur commande par une créatrice en France- le bois étant un matériau naturel que nous affectionnons particulièrement tous les deux. Elles nous plaisent énormément, mais j’ai bien senti dans certains regards et réflexions qu’il était étrange 1) d’opter pour de l’argent 2) d’avoir du bois sur une alliance 3) de ne pas les faire graver 4) de ne pas dépenser plus de quelques dizaines d’euros par alliance 5) de les commander en ligne… Mais bon, quelle joie pour nous d’avoir des alliances qui nous ressemblent, que l’on a plaisir à regarder et à porter et qui sont uniques à nos yeux 🙂
    Beau weekend à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Natasha de partager votre choix.
      Personnellement, je trouve les bagues en bois très jolies: il y a un côté brut et à la fois si chaud très agréable visuellement.
      Je suis soulagée de lire que malgré les tensions que cela a pu engendrer (je t’avoue que finalement, ça ne me surprend qu’à moitié), vous êtes heureux de votre choix et que ces bagues vous procurent de la joie. L’histoire derrière l’objet est important je trouve, et c’est également essentiel d’y voir se refléter nos valeurs et notre personnalité.
      Pour une question purement pratique, comment se passe l’entretien du bois? la portes-tu tout le temps? j’éditerai l’article en fonction de ton expérience 🙂
      Beau week-end à vous deux également!

      Aimé par 1 personne

      1. Je porte la mienne tout le temps. J. l’enlève quand il fait la vaisselle et quand il se douche aussi il me semble. Le bois s’use un peu, c’est certain, mais il faut regarder de près pour le voir. J’ai commencé à remarqué un léger changement au bout d’un an. La créatrice a la possibilité de remettre le bois en état pour des frais minimes si on le souhaite. Mais quelque part j’aime bien voir le temps de notre histoire de mariés se refléter dans les changements de la partie en bois 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Est-ce que tu huiles un peu le bois? La
        vaisselle médiévale en bois s’entretient à l’huile (pour nourrir le bois), du coup je me demandais si c’était pareil pour les bagues.
        Comme je te comprends pour le temps de votre histoire qui se voit dans la bague, je ferais pareil !

        J'aime

  2. Marianne

    Merci de ces partages et félicitations. Perso je porte une bague en bois depuis des années, elle ne s’use pas, elle se patine…et effectivement interpelle souvent..quoi du bois? J’enlève mes bagues pour dormir et essaie de ne pas trop oublier de les enlever pour faire la vaisselle. J’aime beaucoup la dernière photo. Bises à vous deux, heureuse de te lire de nouveau.

    Aimé par 1 personne

  3. Agnès

    Quel bel article!
    Je me suis mariée il y a 25 ans et nos alliances sont sobres mais achetées neuves.
    Ce serait maintenant je les choisirais en brocante.
    Ma bague de fiançailles est celle de ma grand-mère, elle venait déjà d’une ancêtre, elle est vieillotte et superbe à la fois et a du sens pour moi.
    Merci pour ce beau partage.

    Aimé par 2 people

  4. Coucou! Quel bonheur de te lire! ❤ J'ai laissé tomber quasiment toutes mes balles question jonglage mais je fais autre chose et c'est pas plus mal, peut-être que je reprendrai l'entrainement un jour?!
    Question alliance ici la réflexion n'a même pas eu à se faire: mes beaux parents ont recyclé les alliances en or de leurs propres parents pour que mon mari et moi on en aie chacun une (nous n'avions pas de sous du tout et le mariage a été sobre et économique avec peu de participants)! En revanche il me reste quelques bijoux dont je n'ai aucune utilité (or ou argent) et que je ne garde que comme -comment dire- réserve en cas de pépin financier. Mais il y a peu de bijoux en or plein tout compte fait alors je me demande si je ne vais pas revendre progressivement tout ça, ce que je vais faire aussi avec les bijoux en argent touareg qu'on m'a offerts (je ne les porte jamais et leur qualité peut poser problème car ce n'est pas de l'argent pur). Tant que nos familles sont là on garde les alliances car l'importance est en effet surtout sociale et la famille est très attachée aux symboles et à différentes formes d'héritage. J'ai aussi eu un anneau de fiançaille transmis par ma belle mère mais je ne l'ai jamais mis et je ne le mettrai pas car j'ai les doigts trop fins et je ne souhaite pas le faire ajuster. Quand on y pense il y a aussi les bijoux de baptême, je ne sais pas si tu as connu ça mais à une époque les jeunes enfants catho baptisés se voyaient offrir un set d'objets par exemple en argent: gobelet, cuillère, rond de serviette et il y avait la médaille de baptême et la chaîne et même un bracelet en or (en tout cas j'ai eu droit à tout ça, mes grands oncles ayant été bijoutiers-horlogers!). Je n'ai jamais trop compris la symbolique je t'avoue. Anyway, c'est assez ironique quand on voit que la seule chose que je porte tous les jours c'est juste mon alliance! ^^ Bref, à un de ces 4. Bises. 🙂

    Aimé par 2 people

    1. Merci Estelle ! Je suis bien heureuse de te relire également =) je te suis discrètement sur Insta (je n’ai pas de compte, simplement en visiteuse). Tes photos sont toujours aussi magnifiques 🙂
      Tes alliances ont aussi une belle histoire, je suis ravie de découvrir tant de témoignages, c’est vraiment chouette.
      Je n’ai pas réellement connu les objets de baptême, n’étant pas moi-même baptisée. Mais je sais qu’il y a une tradition d’offrir des objets qui durent et sont porteurs de certains symboles et traditions (par exemple, tout ce qui a trait à la nourriture symbolise un peu l’entrée dans la vie? ). Pour certaines personnes, notamment plus âgées, le côté matérialiste des cadeaux est important: il leur permet de laisser une trace qui perdurera même après leur disparition. L’entretien d’une mémoire affective en quelque sorte.
      Quant au prix que tu pourrais tirer de tes bijoux, c’est un peu à voir: l’or au rachat n’est pas très avantageux. J’étais d’ailleurs surprise. Peut-être en les revendant à des particuliers ce serait plus avantageux.
      Merci de ton passage, je tâche de t’envoyer un email sous peu =) Bisous!

      J'aime

  5. Catherine [La marmotte chuchote]

    Bonjour Emilie, je suis ravie de lire à nouveau et merci pour le lien vers mon article. Je suis ravie de découvrir que vous avez opté pour des alliances qui vous ressemblent. Parfois, lors d’un mariage, il est bien difficile de faire respecter ses choix par l’entourage. Ton article montre qu’il existe de nombreuses alternatives écologiques qui peuvent convenir à chacun-e.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Catherine 🙂 c’est avec grand plaisir que j’ai partagé ton article, je le trouvais vraiment bien construit.
      Il est vrai que dans les mariages, c’est peu évident de contenter tout le monde. Pour être honnête, nous avons fait les bulldozers et gérer tout nous même ou avec des personnes qui avaient simplement à coeur de nous aider sans chercher à s’approprier l’évènement. Pas évident !

      J'aime

  6. Résé

    toutes mes excuses pour le retard ……..
    on ne peut pas dire que je jongle en ce moment, quoique …….;)
    toutes mes sincères félicitations et tous mes meilleurs voeux de bonheur à vous 2 !
    avant mon déménagement, j’ai rassemblé tous mes bijoux en or (baptême, communion etc … ) qui étaient cassés ou que je ne portais jamais ! j’ai trouvé un bijoutier qui m’a transformé tout ça en un joli tour de cou ! je ne le quitte jamais et j’ai un peu de tout le monde avec moi !
    je t’embrasse et très heureuse de te relire !!
    (vos alliances sont superbes ! j’adore !! )
    je t’ai mailé il y a un petit moment déjà mais je sais que tu étais fort occupée 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Heureuse de te relire aussi Résé ! Quelle bonne idée ce tour de cou, c’est vraiment fantastique que tu aies pue trouver un bijoutier pour te faire ça.
      J’ai effectivement retrouvé ton email, je suis navrée de ne pas t’avoir répondu plus tôt, je corrige cela dans la semaine. Douce journée 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s